On croyait ne plus avoir à vivre ce feuilleton de primes avec les Lions Indomptables du Cameroun. C'était se leurrer proprement. Il faut dire que pareille situation avait déjà fait la une des médias internationaux peu avant la Coupe du Monde en 2014 au Brésil où les Lions avaient manifestés leur mécontentement en boycottant des cérémonies à Yaoundé. Le journaliste camerounais Éric Essono Tsimi publiait à ce sujet un article intitulé "Coupe du Monde 2014: le scandale des primes des Lions Indomptables" dans les tribunes du Huffingtonpost.

 

Revenons aux faits actuels. Les Lions Indomptables qui étaient censés quitter la capitale camerounais Yaoundé depuis mardi ne l'ont toujours pas fait aux dernières informations. En faute, le non-paiment de leurs primes. Les joueurs réclament celles-ci avant le départ pour Libreville (Gabon) dans le but du stage préparatoire pour la Coupe d'Afrique des Nations 2015 qui aura lieu en Guinée Équatoriale à partir du 17 Janvier prochain, dans une semaine plus précisement.

Il faut préciser que d'après des informations du Ministre du Sport et de l'Éducation Physique et le Président du Comité de Normalisation, La distribution des primes accuse ce retard due au ralentissement au niveau des personnes responsables de cette charge.

On garde cependant espoir que la situation connaîtra une fin heureuse et rapide et que nos Lions Indomptables feront honneur au maillot comme dans les derniers mois.